Destination Compostelle

En Route vers Santiago...

,

Il était une fois, sur le Chemin de Compostelle…

Dis-moi Dan, qu’est-ce que tu vas faire cet été?

Compostelle. Le fameux pélerinage qui attire des randonneurs de tous les horizons, qu’ils soient croyants ou non. Une expérience spirituelle hors du commun, que l’on ait l’âme religieuse ou pas.

Les routes de Compostelle en Espagne
Quelle route prendre?

Qu’est-ce qui pousse un jour le pélerin à prendre la route pour aller à Santiago, cette ville située au cœur de la Galice, au nord-ouest de l’Espagne? Je dirais qu’il y a autant de raisons qu’il y a de pèlerins. Certains y vont par conviction religieuse. D’autres pour trouver la paix. La plupart sont passionnés de randonnée.

Et puis il y a ceux qui recherchent la réponse à une question. Voire à des questions. Et je fais partie de cette dernière catégorie.

De quel genre de question est-ce que tu parles?

Quel est le sens de ma vie? Et si elle n’en a aucun, quel sens lui donner? Quel est le but de ma vie? Et si elle n’en a aucun, quel but lui donner?

Une représentation de Jésus Christ
Notre père qui êtes aux cieux, …

Bien sûr, comme tout un chacun, je me les pose régulièrement. Mais comme beaucoup, je me laisse trop souvent distraire par l’ébullition quotidienne d’un monde bouillonnant de stimuli, tous plus assoiffés de notre attention les uns que les autres. Alors stop. Même la planète en a ras le bol de tout cela.

En quoi marcher jusqu’à une terre que tu ne connais pas va t’aider à trouver des réponses? Ne ferais-tu pas mieux de méditer ou de lire des livres?

Laisse-moi te répondre que la marche est une forme de méditation en soi. De fait, c’est pour moi l’activité pendant laquelle j’arrive le mieux à me concentrer sur l’objet de mes pensées. Et lire les livres que d’autres personnes ont écrits peut certes inspirer une réflexion, mais celle-ci n’aurait rien d’intrinsèquement personnel. À vrai dire, je me moque de ce que disent les autres.

Bien sûr, penser aide à faire avancer une réflexion, mais il manque à mon sens un élément crucial pour que tout ce travail intellectuel ne se résume pas à un simple moyen de faire passer le temps pendant l’effort, et pour ne pas tout perdre une fois arrivé à destination. Il s’agit de l’écriture.

Aaaah, je vois. Donc tu écris ce blog pour pouvoir te  souvenir de ce à quoi tu vas réfléchir pendant que tu marcheras ?

Pas exactement. Bien sûr, ce que je vais écrire sur ce blog sera directement inspiré de mes péripéties quotidiennes. Mais je crois qu’un cheminement intérieur est quelque chose de privé, et je ne souhaite ennuyer personne avec mes états d’âme. J’ai un journal intime pour cela.

Le symbole de la route de Compostelle
C’est par là!

Je pense plutôt opter pour un format similaire à mon blog de l’été dernier. Des articles triés par niveaux de langues. Pour mes élèves. Pour vous! Je vous emmène avec mois sur le Camino de Santiago!

Cela signifie que ça va être pareil que l’année dernière?

Non, pas exactement. D’une part, je ne serai pas accompagné. Je n’aurai donc plus de talentueuse photographe pour illustrer mes écrits. Pardon d’avance si mes photos sont nulles. Je n’ai ni l’équipement, ni le savoir-faire de mon ex-compagne.

De plus, j’ai changé de plateforme pour bloguer. C’est pour cela cette page Internet est différente de celle de l’année dernière. Tu peux me dire ce que tu en penses. Je n’ai eu que quelques heures pour la créer, et je compte la modifier prochainement. Tes idées sont bienvenues!

Enfin, les expériences que j’aurai cette année seront bien différentes. Pas de saut en parachute. Ni de road-trip rythmé par les alertes mécaniques d’un véhicule centenaire ou les passages de frontière incertains. Mais d’innombrables surprises, j’en suis convaincu!

Avec la crise du Coronavirus, nous avons tous appris à ne plus planifier à long terme. Les choses changent si rapidement. On ne peut lus être sûr de rien. C’est pourquoi je planifie cette randonnée au jour le jour. Encore une fois.

En marche vers Santiago
C’est parti.

J’ai pris la décision de faire le Chemin de Compostelle il y a tout juste une semaine. Et aujourd’hui est mon tout premier jour de marche.

Une des choses que je ne sais pas encore, concernant le blog que tu es en train de lire, est le thème, ou les sujets sur lesquels écrire pendant mon voyage. Parce que c’est principalement pour toi que je le fais, je serais très heureux que tu me dises ce que tu aimerais trouver sur ce site Internet. Dis-moi aussi si tu souhaites que je te parle de mon avancée le long du Chemin de Compostelle.

N’hésite pas à me laisser tes idées en commentaire 😉

À bientôt pour un nouvel article en francais!

Partage!

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

4 Responses

  1. C’est une plaisir de lire cet article sur ton blog et tes objectifs pour le Chemin. Je voudrais partager mon avis, l’inactivité et l’immobilité résident toujours en dessous de l’activité et du bruit, donc l’activité de marcher ou de penser est à la surface, le silence et la présence absolue sont toujours et nous accompagnent. De ce silence et de cette présence naissent les réponses si elles doivent naître… En fait, nous ne sommes pas nos pensées, ni les jambes qui marchent, nous sommes la présence silencieuse et spacieuse qui témoigne de tout… (je admis que j’ai utilisé un peu g-translate, jeje)

  2. Salut Raquel!
    Tu as tout compris. Moi aussi, c’est en marchant que je trouve la paix d’esprit.
    Bon, tout ce que tu écris me dépasse 😉
    Mais n’hésite surtout pas à utiliser des outils quand tu écris en français. Moi-même, j’ai toujours mon dictionnaire avec moi quand je suis en train d’écrire un article. Tu peux en profiter pour apprendre de nouveaux mots de vocabulaire 😉

  3. Hey, I think your website might be having browser compatibility issues.
    When I look at your website in Ie, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping.
    I just wanted to give you a quick heads up! Other then that, great blog!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Autres articles du même niveau

Dan Sylvain

Prof de français

J’écris des articles pendant un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Toi aussi, commence à écrire en français et réponds-moi en commentaires!

Dan

Mes préférés
Quick links